Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Acquisition de 2 nouveaux actifs pour le compte de la SCPI Novapierre Allemagne 2

PAREF Gestion poursuit ses investissements en Allemagne pour le compte de la SCPI Novapierre Allemagne 2 et annonce l’acquisition du retail park « Nordberg Center » et du centre commercial « Tannenbusch Center ». Ces actifs sont situés dans le land de Rhénanie du Nord-Westphalie (dans l’Ouest de l’Allemagne), respectivement à Bergkamen près de Dortmund, et à Bonn.

Le « Nordberg Center » bénéficie d’un emplacement stratégique au cœur de Bergkamen. Très bien intégré dans son environnement, il est facilement accessible en voiture et bénéficiera des travaux d’amélioration de la multimodalité sur la commune.

Rénové en 2022-2023, il dispose d’une surface locative d’environ 5 000 m². Il est entièrement loué à 8 locataires dont de grandes enseignes internationales telles que Lidl et Rossmann (droguerie). La durée résiduelle moyenne des baux s’élève à 7,4 ans.

Le « Tannenbusch Center » est situé à 7km du centre de Bonn, au coeur d’une zone résidentielle dense dans un quartier en plein développement. A proximité immédiate de la gare locale, il est facilement accessible en transports en commun et en voiture.

Cet actif, rénové en 2017, bénéficie d’une surface locative d’environ 13 500 m² et propose une offre de commerces en phase avec son environnement. Loué à plus de 98%, il accueille des enseignes telles que Kaufland (hypermarché) et Action (discount). La durée résiduelle moyenne des baux est de 7,7 ans.

«Nous sommes ravis de ces nouvelles acquisitions pour notre fonds Novapierre Allemagne 2 et nos associés. Elles nous permettent de diversifier notre portefeuille et renforcent notre présence dans le land de Rhénanie du Nord, l’une des régions économiques les plus dynamiques d’Europe. De plus, l’acquisition de ce retail park et de ce centre commercial répondent aux fondamentaux de notre SCPI à savoir des actifs de commerce dit "essentiels" qui est une classe qui a démontré sa robustesse, des taux d’occupation et une durée résiduelle moyenne des baux élevés.»